Maillage interne SEO : la clé pour un référencement au top !

Le maillage interne SEO est une stratégie efficace pour améliorer la visibilité d’un site web dans les moteurs de recherche. Elle consiste à optimiser les liens entre les pages du site afin de mieux distribuer la force des backlinks et accélérer le positionnement du site.

Cette stratégie permet également à Google de mieux indexer les nouveaux contenus. Cet article explique comment faire du maillage interne, en abordant des points tels que :

  • l’écriture des liens,
  • la différence entre les liens externes et internes,
  • les types de liens,
  • la disposition des liens
  • les problèmes courants en maillage interne.

Le maillage interne est un aspect important du référencement naturel pour toute personne souhaitant se positionner en haut des résultats de recherche Google.

Maillage interne définition

Le maillage interne SEO est l’une des stratégies les plus efficaces et les moins coûteuses pour améliorer votre visibilité dans les moteurs de recherche.

Cette stratégie consiste à optimiser les liens entre les pages de votre site web en disposant des liens entre vos pages. À l’inverse du maillage externe ou « netlinking », qui consiste à optimiser les liens entre les sites web à l’aide de backlinks.

Pourquoi faire du maillage interne ?

Il existe de nombreuses optimisations on-site très simples à mettre en place qui peuvent booster votre référencement naturel, comme l’optimisation des balises title. Cependant, le maillage interne est une stratégie indispensable pour toutes les personnes qui souhaitent se positionner en haut des résultats de Google sans avoir besoin d’obtenir énormément de backlinks. C’est parfait pour ceux qui débutent !

Le maillage interne permet de diffuser la force des pages de votre site vers les autres pages de votre site web. Un site avec un bon maillage interne peut mieux distribuer la force des backlinks de votre site et accélérer le positionnement de votre site web. C’est un avantage considérable face aux concurrents qui ont plus de backlinks et un maillage interne moins efficace.

Cette stratégie permet également à Google de trouver plus facilement vos nouveaux contenus, ce qui permet d’indexer vos articles plus rapidement.

Maintenant que vous savez pourquoi, essayons de répondre à la question de comment mettre en place une stratégie de maillage interne efficace.

Comment faire le maillage interne ?

Avant de savoir comment procéder, il est important de comprendre les bases théoriques. Nous allons donc les revoir ensemble.

En théorie, il y a quatre éléments essentiels à connaître :

  1. Comment écrire un lien ?
  2. Quelle est la différence entre un lien externe et un lien interne ?
  3. Quels sont les types de liens existants ?
  4. Où placer les liens sur votre site ?

Comme vous pouvez le constater, il s’agit simplement de comprendre l’importance des liens dans une stratégie de maillage interne efficace.

Comment écrire un lien ?

Comme vous le savez probablement, pour visualiser une page web, vous devez la construire dans un langage informatique : le HTML. C’est un langage de balisage qui permet de représenter la structure d’une page web.

Ainsi, pour écrire un lien, nous allons utiliser le langage HTML. Si vous n’êtes pas familier avec le HTML, pas de panique : nous n’allons pas apprendre le HTML ici. Nous allons simplement expliquer comment écrire des liens en HTML.

Voici un exemple de code HTML pour un lien :

<a href="https://url-du-site.fr">Ancre du site</a>

Un lien en HTML est constitué de deux parties distinctes :

L’URL de destination, qui indique l’adresse vers laquelle vous allez rediriger l’internaute.

L’ancre du lien, qui est le texte affiché pour les internautes sur la page web. Seule l’ancre est visible sur la page web, tandis que l’URL ne l’est pas. Elle est lisible uniquement par les moteurs de recherche et votre navigateur.

Avant de continuer, je tiens à préciser qu’il existe certains types de liens que les Google Bot ne peuvent pas lire :

<a routerLink="monsite.fr">
<span href="https://monsite.fr">
<a onclick="goto('https://monsite.fr')">

L’info qui vous sauve

Vous avez sûrement déjà vu dans certaines URL des sigles particuliers comme le point d’interrogation ou le dièse. Ce qu’il faut savoir à leur sujet, c’est que Google ne réagit pas de la même façon en fonction du sigle :

– ? : Peut être suivi par Google
– # : ne peut pas être suivi par google.

Certains SEO Utilise même le « # » pour empêcher le robot de suivre un lien.

Maintenant que vous savez comment écrire un lien et quels sont les mauvaises pratiques, je vais vous expliquer la différence entre un lien interne et un lien externe.

Quelle différence entre un lien externe et interne ?

Sur les web, vous allez retrouver deux natures de lien.

Quelle différence entre lien externe et interne ?

Les liens internes, qui vous aident à naviguer entre les pages d’un même site web et créent une structure de page liée ensemble dans un but de cohérence sémantique, sont appelés le maillage interne.

Les liens externes, ou backlinks, sont similaires aux liens internes, à la seule exception qu’ils vous dirigent sur le web d’un site à l’autre et non d’une page à l’autre.

L’info qui vous sauve

Vous avez sûrement entendu parler des notions de liens entrants et de liens sortants. Ces types de liens ne sont pas les mêmes que les liens internes et les liens externes.

Les liens entrants peuvent être internes ou externes. Ces liens représentent tous les liens qui viennent d’une autre page vers la page sur laquelle vous êtes.

Les liens sortants, quant à eux, sont tous les liens qui sortent de votre page pour aller vers d’autres pages.

Plongeons maintenant plus en profondeur dans les types de liens internes.

Quels sont les types de lien ?

Pour avoir une bonne structure de maillage interne, il est important de connaître les trois grands types de liens :

  1. Les liens de type mère-fille ;
  2. Les liens de type fille-mère ;
  3. Les liens de type sœur.

Ces dénominations sont directement inspirées de la stratégie la plus complète en matière de maillage interne, à savoir les cocons sémantiques de Laurent Bourrelly.

Pour comprendre chaque type de lien, nous allons partir d’un exemple théorique que nous ferons évoluer au fil des différents types de liens.

Dans notre exemple pratique, supposons que nous avons un site web de 10 pages avec un PageRank total de 1.

Les liens mère fille

Le premier type de lien est le lien mère fille. Ce sont des liens qui font la liaison entre les pages situées en haut de la hiérarchie de votre site et celles qui sont plus bas.

Pour donner un exemple, il s’agit d’un lien qui partirait de votre page d’accueil vers l’une de vos pages de catégorie de produits.

Les liens mère-fille

Vous pouvez remarquer que dans notre exemple, c’est la page d’accueil qui possède le moins de PageRank. Cela s’explique simplement par le fait que cette page ne reçoit pas de liens depuis les autres pages du site, contrairement aux autres pages.

De plus, dans notre exemple, la force des pages tend à diminuer en remontant dans la structure du site, car les pages situées en bas de la structure ne font que recevoir des liens sans en donner, alors que les pages situées plus haut donnent des liens à d’autres pages.

Pour régler ce phénomène, il est important de faire des liens retour.

L’info qui vous sauve

Chaque lien sortant d’une page permet de transférer une partie de la force de la page vers la page cible, mais cela ne signifie pas que la force de la page d’origine est divisée.

Les liens fille mère

Les liens fille mère sont des liens qui partent des pages situées en bas de la hiérarchie de votre site web vers les pages situées en haut.

Par exemple, un lien de la page d’un produit vers une page de catégorie de produits, ou un lien de la page d’une catégorie de produits vers la page d’accueil.

 Les liens fille mère

Comme on le voit, la force des liens a été redistribuée vers les pages du centre, car ce sont elles qui reçoivent le plus de liens.

Maintenant que nous avons distribué le PageRank de manière verticale, nous devons nous occuper de la partie horizontale, c’est-à-dire les liens sœurs.

Les liens sœur

Les liens sœur sont les liens qui relient les pages spécifique entre elles pour donner de la profondeur aux contenus, le but est de trouver des liens sémantiques vers les pages de la même thématique.

Prenons un exemple, si je faisais un blog sur la cryptomonnaie et biens, j’aurais deux pages plus spécifiques comme une page sur le bitcoin et une page sur Ethereum. Ces deux pages auraient un lien sœur entre elle.

Les liens sœurs

Comme on peut le voir sur cette image, les pages de catégories sont les pages qui ont le plus de force, ce qui est en accord avec le principe de base du cocon sémantique. L’objectif est de travailler la profondeur du sujet pour renforcer les pages plus génériques situées en haut de la hiérarchie.

Nous pouvons également aborder un autre principe qui explique que plus, vous avez de pages spécifiques, plus vos pages de catégorie seront puissantes !

Les pages catégorie sont plus fortes !

Plus une page de catégorie va recevoir de page, plus elle sera puissante !

Où les disposer ?

L’emplacement des liens dans le contenu est apparemment important depuis le brevet du surfeur raisonnable, un algorithme de Google qui donne une priorité aux liens en fonction de leur emplacement dans le contenu.

Le surfeur raisonnable
Les pourcentages sont indicatifs et non représentatif de la réalité.

Avant l’arrivée du surfeur raisonnable, nous avions le surfeur aléatoire qui considérait que les internautes cliquait sur les liens de façon aléatoire sans s’arrêter.

Ce qu’il fait retenir du modèle aléatoire, c’est que les liens présents dans le contenu sont les liens les plus importants.

Quels sont les problèmes courants en maillage interne ?

Dans le chapitre suivant, je vais vous expliquer comment analyser le maillage interne de votre site web. Mais avant cela, nous devons déterminer les erreurs techniques du maillage interne qui sont souvent la raison d’une mauvaise indexation.

En général, on trouve trois grands types d’erreurs dans le maillage interne :

  1. Les liens brisés
  2. Les liens pointant vers des redirections
  3. Les pages orphelines

Il existe d’autres erreurs, mais celles-ci sont les plus courantes et résoudront plus de 80 % de vos problèmes.

Les liens brisés

Les liens brisés sont les liens qui redirigent l’internaute vers une page 404. Cette erreur peut survenir pour plusieurs raisons, L’URL a été mal écrite ou simplement la page de destination n’existe plus et a été supprimée du site.

Vous devez donc absolument supprimer tous les liens qui pointent vers une 404, en supprimant les liens vers celles-ci.

Pour trouver les liens 404, vous pouvez utiliser différents outils comme :

  • Ahref (payant)
  • SEMrush (payant)
  • ScreamingFrog (Payant et version gratuite)
  • Google Search Console (Gratuit)

Vous pouvez retrouver dans mon article sur les 404, la méthode à suivre pour trouver et réparer les 404 de votre site web.

Les liens vers des redirections

La méthode la plus simple pour réparer une 404, c’est de faire une redirection 301, le problème, c’est que la plupart des gens ne pensent jamais à supprimer les liens vers la 301 et ceci représente une mauvaise pratique de lien.

Les liens vers des redirections
Exemple d’une migration ou les liens n’ont pas été redirigées vers les nouvelles pages. Les points jaunes sont des pages redirigées.

Lorsque vous effectuez une redirection et que vous laissez les liens pointer vers l’ancienne page qui sera ensuite redirigée, cela peut entraîner une perte d’efficacité pour les robots d’exploration de Google. Ces derniers pourraient consacrer plus de temps et de ressources à explorer les anciennes URL plutôt que de découvrir et d’explorer vos nouveaux articles.

Pour résoudre cette erreur, vous devez remplacer les anciennes URL redirigées par les nouvelles URL.

L’info qui vous sauve

Il arrive parfois que vous effectuez une redirection vers une page qui elle-même est redirigée. Dans ce genre de cas, il faut savoir que Google ne peut pas suivre plus de 10 redirections à la suite. Il est donc préférable d’éviter les chaînes de redirection autant que possible, car cela prend du temps aux « crawlers » de Google et au-delà d’un certain nombre, Google ne pourra plus accéder à la page finale.

Les pages orphelines

Les pages orphelines sont des pages qui ne reçoivent aucun lien entrant, ce qui signifie qu’elles ne peuvent pas être correctement explorées par les robots de Google, car elles sont isolées du reste du site.

Il est important que toutes les pages à but SEO disposent d’au moins un lien entrant afin qu’elles puissent être trouvées naturellement par le Google Bot et bénéficier de la force des autres pages.

Maintenant que nous avons vu les problèmes les plus couramment rencontrés dans le maillage interne de votre site, parlons de l’analyse du maillage interne et des actions intéressantes à effectuer.

Comment analyser le maillage interne d’un site ?

Avant d’effectuer des actions, il est primordial de faire un état des lieux du maillage interne, et c’est ce que nous allons aborder dans la partie analyse.

Pour cela, nous allons examiner trois grandes thématiques importantes à analyser :

  • La profondeur des pages
  • La cohérence sémantique
  • La distribution des liens

Ce sont, pour moi, les trois piliers majeurs de l’analyse du maillage interne. Nous allons détailler ces trois éléments pour mieux comprendre les concepts.

La profondeur des pages

Analyser la profondeur des pages consiste à déterminer le nombre de clics nécessaires pour atteindre une page donnée à partir de la page d’accueil ou d’une autre page stratégique de votre site.

En général, la page d’accueil reçoit le plus de liens entrants, ce qui en fait souvent la page la plus puissante de votre site. C’est pourquoi il est important de commencer l’analyse à partir de cette page. Cependant, si après une analyse approfondie de votre site, vous remarquez que d’autres pages ont plus de potentiel en termes de SEO, il peut être intéressant de les prendre en compte dans votre analyse.

Il est important de noter que plus une page a de liens sortants, moins elle transmettra de force à chacun de ces liens. Il est donc important de bien réfléchir à la structure de votre maillage interne et à la répartition des liens sortants.

Comment analyser la profondeur de clique d’un site ?

Il existe plusieurs outils pour faire ce genre d’analyse, dans cet article je vais faire mon analyse avec SEMrush, mais vous pouvez utiliser d’autres outils comme Ahref.

Dans cet outil, vous pouvez créer des projets et dans, c’est projets, vous pouvez analyser le maillage interne, SEMrush vous propose un outil qui détermine la profondeur de clique d’un de vos sites.

Analyse de la profondeur d’exploration de l’outil SEMrush.

Il est important de réaliser ce type d’analyse pour faciliter l’exploration de l’ensemble de vos pages par les robots de Google. En réduisant le nombre de clics nécessaires entre la page d’accueil et vos autres pages, vous améliorez également la navigation des utilisateurs sur votre site. Il ne faut jamais négliger l’expérience utilisateur dans la mise en place d’une stratégie SEO.

Dans notre exemple, nous constatons que de nombreuses pages sont situées à plus de 2 clics de la page d’accueil. En règle générale, il est préférable de ne pas dépasser les 2 ou 3 clics pour accéder à une page sur un site web important, car cela pourrait affecter négativement la visibilité et l’accessibilité de votre site.

Pour résoudre ce type de problème, il est possible d’utiliser SEMrush pour exporter les pages situées à plus de 2 ou 3 clics. Ensuite, vous pouvez ajouter des liens vers ces pages à partir des pages principales de votre site, afin de les rendre plus facilement accessibles et d’améliorer leur visibilité pour les utilisateurs et les robots de Google.

La distribution de la force des liens

Lorsque vous effectuez un audit de maillage interne, une autre analyse à prendre en compte est la force des différentes pages de votre site et comment cette force est répartie en fonction des différentes pages du site.

La force d’une page se mesure de deux manières : les liens entrants et sortants du maillage interne et le nombre de liens externes vers cette page. Lorsqu’une page reçoit des backlinks, elle obtient de la force aux yeux de Google. Plus le lien est de qualité, plus le backlink sera puissant aux yeux de Google.

Il est important de savoir que tous les liens de votre page vers vos autres pages agissent comme du jus de fruit et transmettent de la force aux autres pages. Par conséquent, le maillage interne peut aider vos pages qui ne reçoivent pas de backlinks à mieux se positionner sur Google.

Naturellement, plus une page reçoit de liens internes, plus elle est considérée comme une page forte. Il est également important de noter que la force d’une page est unique. Plus vous ajoutez de liens vers d’autres pages dans votre page web, moins le lien envoyé donnera de force. Vous comprenez donc maintenant que les liens vers vos autres pages de contenu doivent être réfléchis et ne doivent pas être ajoutés au hasard.

Comment choisir ? Si votre page a pour objectif de se positionner sur un mot-clé très concurrentiel avec un grand volume de recherches, vous devez lui allouer plus de liens entrants et moins de liens sortants. À l’inverse, si le mot-clé cible est simple et représente un petit volume, vous devez lui allouer moins de liens entrants et plus de liens sortants.

L’info qui vous sauve

Attention, quand vous choisissez les mots-clés fort de votre structure, ne prenez pas uniquement le volume de recherche comme critères de qualité, vous devez aussi prendre en compte la pertinence des mots-clés par rapport à votre business.

Un mot-clés qui fait 30 % de conversion avec un volume de 300 recherche par mois est davantage intéressant qu’un mot-clé qui fait 1000 recherche par mois, mais qui convertit à 3 %.

Ceci, c’est la théorie du monde parfait, si toutes les pages avaient le même « PageRank », seulement comme expliqué plus haut ce n’est pas le cas. puisque les pages reçoivent des backlinks.

Vous devez donc prendre en compte les backlinks de vos pages dans la structure de votre maillage interne et choisir comment diluer au mieux c’est pagent très fortes, avec des backlinks vers celle qui n’en possède pas.

La cohérence sémantique

Maintenant que nous avons vu la profondeur des pages et la distribution des forces, discutons maintenant de la sémantique des liens. Plus vos liens dirigent vers des liens

Il est intéressant que dans vos articles les liens que vous allez disposer soit dans la même thématique que votre article, mais sur un niveau plus profond en termes de spécificité du sujet, si vous adoptez ce genre de stratégie.

Vous allez créer une cohérence sémantique avec tous vos articles et montrer à Google que vous êtes un véritable expert dans le domaine.

Conclusion

Vous l’aurez compris, le maillage interne peut être un allié de taille pour votre SEO surtout dans les milieux très concurrentiel ou si vous commencez votre blog.

Laisser un commentaire