Comment créer un business en ligne ?

Comment créer un business en ligne ?
Comment créer un business en ligne ?

Vous vous sentez dépassé par le monde des affaires en ligne et du marketing digital ? Ne vous inquiétez pas, cet article a pour objectif de vous expliquer comment créer un business en ligne en abordant les 5 grandes questions suivantes :

Possédez-vous déjà un site web ?

La première question que toute agence digitale vous posera avant de commencer est :

« Possédez-vous déjà un site web adapté pour vos clients ? »

Cette question peut sembler évidente, mais il est important de noter que tout le monde n’est pas conscient que le site web est l’élément central d’un business en ligne.

Beaucoup de personnes ont un site web qui n’est pas adapté à la vente ou aux différentes stratégies digitales.

Qu’est-ce qu’un site adapté à la vente et aux stratégies digitales ?

Le principal objectif de votre site est de convertir vos visiteurs en clients. Bien que cela puisse être résumé en cinq mots, la tâche est en réalité beaucoup plus complexe.

Pour cela, vous devrez établir votre tunnel de conversion. Le principe est simple : il s’agit de déterminer toutes les étapes que l’utilisateur doit effectuer avant d’acheter sur votre site web.

Voici un exemple de tunnel de conversion :

Tunnel de conversion

Une fois que vous avez compris le parcours de vos clients, vous devrez tout mettre en œuvre pour simplifier et accélérer le processus de conversion, de l’arrivée de l’utilisateur jusqu’à la finalisation de l’achat ou l’obtention de l’information souhaitée.

Il est important de garder à l’esprit que le but n’est pas de faire perdre du temps aux utilisateurs, mais plutôt de les inciter à agir rapidement et efficacement.

Bien que la conversion soit l’objectif principal de votre site, il est important de comprendre que pour y parvenir, vous devrez également atteindre d’autres objectifs qui vous aideront à y parvenir.

Par exemple, si un utilisateur ne vient pas sur votre site pour acheter immédiatement, mais pour s’informer, il ne convertira pas tout de suite. Dans ce cas, vous avez deux options : soit ne rien mettre en place et espérer qu’il revienne plus tard, soit l’inviter à revenir en utilisant des stratégies comme une newsletter ou un e-mail de rappel pour les paniers abandonnés.

Les types de conversions

C’est pourquoi, en marketing, nous distinguons toujours deux types de conversions :

  • Les objectifs macro, qui sont directement liés à votre chiffre d’affaires (CA) ;
  • Les objectifs micro, qui ont un impact indirect sur votre CA.

À partir de mon expérience, je vous conseille de classer les objectifs qui ont un impact direct sur votre CA dans la catégorie Macro et les objectifs qui ont un impact indirect ou qui ne sont pas directement liés à votre CA dans la catégorie Micro.

Segmentation par objectif

Maintenant que nous avons brièvement défini les objectifs que votre site doit remplir, vous devez savoir dans quel domaine se situe votre entreprise. C’est ce que nous allons voir dans la suite de cet article.

Quel est le type de votre entreprise ?

Sur le web, il existe trois grands types d’entreprises :

  1. Les e-commerces
  2. La vente de services
  3. Les plateformes SaaS

Les e-commerces

Si vous rêvez de devenir le prochain Amazon, Cdiscount, etc. vous devrez créer un site de type e-commerce. Ces sites, même s’ils n’ont pas les mêmes produits, ont tous la même structure.

structure E-commerce

Cette structure repose avant tout sur le processus d’achat et les pages suivantes doivent toujours se trouver sur un e-commerce :

  1. Les pages de catégories de produits ;
  2. Les pages produits ;
  3. Le panier d’achat ;
  4. Les informations de paiement ;
  5. L’achat.

Si vous ne vendez pas de produits mais des services, la structure est un peu différente. Regardons cela dans le point suivant.

La vente de services

Imaginons que vous êtes un constructeur de maisons, l’objectif principal ne sera pas de vendre une maison en ligne. Vous vous demandez pourquoi ?

C’est simple, combien de personnes connaissez-vous qui ont acheté une maison en ligne sans réfléchir ? Il s’agit ici d’une vente qui nécessite plus d’investissement social, que ce soit pour rassurer ou simplement parce que le service nécessite une mise en place physique.

C’est pour cette raison que, sur les sites dédiés à la vente de services, nous allons d’abord nous concentrer sur l’acquisition de leads plutôt que sur une transaction pure et simple. Il sera alors plus probablement à vos vendeurs de s’occuper de la vente plutôt qu’à votre site web.

Si dans les e-commerces, on retrouve également la notion de leads, elle n’est pas aussi importante que l’acquisition de leads en e-commerce. Les leads servent dans ces cas à rassurer les visiteurs qui ne sont pas encore prêts à acheter.

Dans les services, c’est la même chose, mais à une échelle plus importante. Car dans la vente de services, si nous n’avons pas de leads, nous n’avons pas de clients et donc pas de vente. Alors qu’en e-commerce, l’acquisition de leads n’est pas indispensable, même si elle est fortement recommandée pour sensibiliser au mieux les clients et les visiteurs.

Les plateformes SaaS

Les plateformes SaaS sont un peu le mélange des deux modèles précédents. Il s’agit d’un outil qui vous est utile comme un service qui vous est vendu comme un produit. Ce genre de systèmes a pu voir le jour depuis l’arrivée d’Internet dans la vie des ménages moyens.

Pour vendre ce genre de produit/service, vous devrez fonctionner de la même manière qu’une vente de service pour l’acquisition de clients et de la même manière qu’un e-commerce pour tout ce qui est vente du produit en lui-même.

Dans ce genre de situation, je vous recommande fortement, comme pour les services, de créer un blog qui renseigne les visiteurs sur votre marché. Le but est de devenir le leader de l’information sur ce marché en question. Vous pourrez alors utiliser ce blog pour pousser les gens à la vente et augmenter votre image de marque.

Mais lancer son site et mettre en place une stratégie d’acquisition nécessite un investissement minimum si vous faites tout vous-même et maximum si vous passez par une agence. Voyons cela dans le point suivant.

Quel est votre budget ?

Aujourd’hui, tout le monde peut lancer un business en ligne, mais cela dépend de deux métriques :

  1. Le temps ;
  2. L’argent.

Même si l’un peut réduire l’autre, ces deux métriques doivent être correctement gérées pour réussir.

coût d'un business en ligne

Maintenant que vous comprenez l’importance du temps et de l’argent, il est important de les utiliser judicieusement.

Dans mon métier, j’ai souvent rencontré une idée reçue selon laquelle le plus important sur le web est son site internet et qu’il doit être parfait !

A cela, je répondrais que même si oui, votre site doit être fonctionnel, il n’a pas besoin d’être le plus beau site du monde et surtout, avoir un magnifique site que personne ne visite est inutile.

Voici, selon moi, la bonne approche à adopter répartie sur 1 an :

estimations des coût d'un nouveau business en ligne

Ce graphique n’est qu’une visualisation générale de ma vision sur la construction d’un business en ligne, il ne faut pas essayer de calquer votre stratégie avec exactitude sur ce graphique.

Le but est de comprendre l’idée générale.

Un conseil lorsque vous devez budgétiser votre stratégie de dépenses, découpez-la en 12 mois pour voir l’évolution correctement et surtout pour pouvoir faire des ajustements plus facilement.

Dans ce graphique, on remarque que les 8 premiers mois, vous allez devoir mettre la majorité de votre investissement sur votre site internet pour le rendre fonctionnel, et attention je précise le rendre fonctionnel, c’est-à-dire :

  • Possibilité d’acheter facilement
  • Chemin de conversion court et simple
  • Temps de chargement de vos pages inférieur à 4s maximum
  • Rendre vos autres fonctionnalités simples
  • Activer toutes les connections marketing

Ne vous concentrez pas sur un design trop évolué ! J’ai des clients avec des sites web esthétiquement très simples et qui pourtant vendent mieux que ceux qui sont évolués !

Pendant ces 8 premiers mois, vous devez mettre en place toutes les bases de votre stratégie marketing que nous évoquerons dans le point suivant.

Quelles stratégies de marketing utiliser ?

Lorsque vous avez un site web, la seconde étape consiste à envoyer du trafic qualifié sur votre site. Pour cela, il existe plusieurs sources d’acquisition (voir l’article sur les sources d’acquisition), voici quelques exemples de sources intéressantes, dans l’ordre de priorité selon moi :

  1. Le SEO (référencement naturel)
  2. Le SEA (référencement payant)
  3. Le Display (publicité en ligne)
  4. Les sites partenaires
  5. L’E-mail.

Le SEO consiste à se retrouver en première position sur les moteurs de recherche. Par exemple, si vous vendez des chaussures, être premier sur « chaussures en cuir » est un avantage considérable pour votre entreprise. Le SEO doit être lancé dès que possible sur votre site web, car sa mise en place prend du temps, le temps que les robots des moteurs de recherche vous positionnent et que vous retravailliez vos contenus.

Le SEA est similaire au SEO, sauf que vous payez directement aux moteurs de recherche pour être bien positionné. C’est beaucoup plus rapide, mais vous devez également avoir des compétences et surtout des ressources financières.

Le Display consiste à afficher des publicités en ligne, que ce soit sur les réseaux sociaux ou sur les sites web. Vos publicités seront affichées partout sur le web qui sont partenaires des plateformes de publicité comme Google, Bing ou Facebook. Le display ne permet pas d’avoir des visiteurs aussi qualifiés que le SEA et le SEO, mais il vous apporte une infinité de marchés pour travailler votre image de marque, c’est le réseau à privilégier.

Les sites partenaires, Il est possible de passer par des apporteurs d’affaires, un peu comme les banques et les courtiers en assurance. Ce genre de site peut souvent préfiltrer l’audience et vous apporter des visiteurs de grande qualité !

L’E-mail est, selon moi, l’une des meilleures sources d’acquisition, pourtant il est en dernier simplement car pour faire de l’E-mailing vous devez vous constituer une liste de prospects qualifiés et cela passe par le remplissage de formulaires sur le site ou une base de données clients et bien souvent vous ne les possédez pas au début de votre entreprise.

Vous l’aurez compris, pour performer sur le web, vous ne devez pas vous contenter d’avoir un site avec du contenu, il y a plein de moyens pour réussir à vous lancer efficacement sur le web.

Il est important de se concentrer sur plusieurs sources d’acquisition et de les utiliser en fonction de vos besoins et de vos objectifs.

Il est également important de continuer à surveiller et à améliorer ces stratégies au fil du temps pour maximiser les résultats.

Enfin, il est conseillé de travailler en étroite collaboration avec des experts en marketing pour mettre en place les meilleures stratégies pour votre entreprise.

Avez-vous le personnel nécessaire ?

Mon dernier point concerne le personnel, lorsque l’on fait des affaires, on a tendance à penser que notre entreprise ne dépend que du web, mais ce n’est pas vrai !

Par exemple, si vous avez un e-commerce et que votre performance sur le web croît de manière trop rapide, vous risquez d’avoir des problèmes de personnel et le temps d’engager de nouvelles personnes, la qualité de votre entreprise risque de prendre un coup, ce qui est très mauvais pour votre image de marque !

Pour cela, vous devez déterminer quelles sont vos capacités de traitement et établir des paliers pour que votre entreprise puisse grandir sans impacter votre qualité de service ou de produit.

Si cet article vous a plu, vous pouvez le partager !

Laisser un commentaire